Quand le cyclone Bansi tient l’île Maurice en haleine

Après avoir tenu le pays en haleine pendant plus de trois jours, le cyclone tropical Bansi se dirige maintenant vers Rodrigues. Aucun avertissement de cyclone n’est en vigueur à l’île Maurice ; la station météorologique de Vacoas ayant pris la décision à 16 h 10 mercredi 14 janvier de lever toute alerte cyclonique. En revanche, l’île Rodrigues est passée en alerte 2.

Quand le cyclone Bansi tient l’île Maurice en haleineLe cyclone tropical Bansi a épargné l’île Maurice après avoir tenu toute la population en haleine depuis dimanche après-midi 11 janvier lorsque la station météorologique de Vacoas a émis l’alerte 1.

L’île Maurice est passée en alerte 2 le lendemain matin, soit lundi 12 janvier. Depuis, l’alerte a été maintenue. Ils étaient nombreux à craindre le pire, car Bansi s’était vite intensifié pour devenir un cyclone tropical intense avec des rafales de 200 km/h près de son centre.

Plus de peur que de mal dans la mesure où il n’y a pas eu de dégâts majeurs, si ce n’est des chutes d’arbres et de branches et des cas d’accumulations d’eau dans certaines régions. Bansi nous a apporté pas mal de pluie ; ce qui fait que nos réservoirs se trouvent dans une situation plus au moins confortable.

Ce sont les étudiants qui peuvent s’estimer les plus chanceux. Ils ont obtenu trois jours de congé supplémentaires ; la grande rentrée scolaire prévue lundi 12 janvier a dû être repoussée à trois reprises. La grande rentrée aura lieu jeudi 15 janvier.

Pluviométrie : le taux le plus élevé a été enregistré à Mon Bois avec 58 mm de pluie. À Beaux-Songes, il n’était que de 7,8 mm entre lundi et mardi. Le Morne a enregistré 7,4 mm de pluie ; Belle-Mare seulement 13,2 mm, alors que Mare-aux-Vacoas a recueilli 50,4 mm de pluie. Des rafales de vent de 101 km/h ont été enregistrées au Morne, et de 79 km/h au Do­maine Les Pailles, 76 k/m à Quatre-Bornes et des vents de 50 km/h ont été notés à Belle-Mare et Rose-Belle.