Élections municipales 2015 : Lepep victorieux

Jubilation dans le camp gouvernemental. L’Alliance lepep ne pouvait faire mieux avec un écrasant 120-0. Certes, le résultat est exceptionnel. Jamais depuis sa création en 1969, le MMM n’aura été autant humilié dans les villes.

Élections municipales 2015 : Lepep victorieuxD’accord, aux élections municipales de 2005, les Mauves devaient se contenter de quatre élus, mais en 2010, ils avaient remonté la pente en remportant la bataille électorale à Beau-Bassin/Rose-Hill, Curepipe et Port-Louis, en tandem avec le MSM. Cela dans le cadre du remake 2000. Mais cette fois-ci, seul contre le MSM, le PMSD et les dissidents du MMM, et en l’absence du Parti travailliste, Paul Bérenger et son équipe ont lourdement chuté.

À Port-Louis, alors que l’on annonçait un rude combat, l’alliance lepep a tout raflé avec une facilité étonnante. Même Cehl Meeah, leader du Front solidarité mauricien (FSM), n’a pu faire une percée à l’arrondissement no 5.  Dans plusieurs arrondissements (no 1, no 2, no 7, no 8), l’écart entre le dernier candidat de l’alliance lepep et le premier mauve dépasse les 500 voix.

À Curepipe, c’est pire. Ici, c’est plus de 1 000 votes qui séparent les deux camps, à l’instar des nos 1, 2, 3 et 5). Éric Guimbeau, que l’on annonçait comme un outsider très sérieux dans la ville lumière, ne s’est certes pas fait élire, mais a décroché une honorable quatrième place à l’arrondissement no 4. à Beau-Bassin/ Rose-Hill, le MMM évite la catastrophe, car dans plusieurs arrondissements, l’écart est encore raisonnable. À l’arrondissement no 4, les Mauves manquent un siège au conseil municipal à 20 voix près.

À Quatre-Bornes, l’alliance lepep a bénéficié d’un solide coup de main du Mouvement Patriotique, avec le député Kavi Ramano en tête. Celui qui était indéniablement l’homme fort du MMM à la ville des fleurs depuis des années, a jeté tout son poids dans la bataille pour renverser le parti qu’il a quitté en début d’année. Dans l’arrondissement no 3, l’écart entre le dernier de l’alliance lepep et le premier mauve est de 1 290 voix.

Pour ces élections municipales, le MMM n’a jamais eu de prétention pour Vacoas/ Phoenix, et cela se reflète dans les résultats. Mais, avec deux citadins sur trois qui ont boudé les urnes, la victoire peut-elle vraiment être considérée comme étant totale ?