Budget 2015-16

Comme promis le discours budgétaire présenté lundi 23 mars par le ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo n’a pas été long : seules 88 minutes !

Budget 2015-16Plusieurs projets d’envergure vont démarrer comme la création des « smart cities », a annoncé Vishnu Lutchmeenaraidoo. Au coût de Rs 106 milliards, ce Budget 2015-16 a quatre objectifs : la relance de l’économie et la création d’emploi, le développement durable, plus de justice sociale et promouvoir la transparence et la bonne gouvernance.

Ce « No Tax Budget » comme le résume Vishnu Lutchmeenaraidoo, fait la part belle à deux secteurs : le social et l’entrepreneuriat. Rs 27,4 milliards seront allouées au ministère de la Sécurité sociale.

Vishnu Lutchmeenaraidoo annonce aussi qu’il n’y aura pas de taxe [income taxe] pour une personne dont les revenus ne dépassent pas Rs 285 000 par an. Les couples avec deux enfants ou plus n’auront pas de taxe à payer si leurs revenus ne dépassent pas Rs 495 000 par an. Le seuil est de Rs 135 000 par enfant s’il est âgé entre 3 et 6 ans.

Le système de Corporate Social Responsibility (CSR) sera revu. Le gouvernement annonce un système de parrainage. Ce sera aux entreprises de mener librement leurs actions sociales de la manière la plus efficace.

Comme promis, Vishnu Lutchmeenaraidoo a annoncé d’importantes mesures pour redynamiser le secteur des petites et moyennes entreprises [PME]. Sa mesure phare est la création d’une SME Bank : une banque pour les petites et moyennes entreprises.

Et les PME enregistrées auront droit à un prêt sans obligation de fournir une garantie personnelle selon le concept de « seed capital ». Une enveloppe de Rs 10 milliards sera mise à la disposition de la banque durant une période étalée sur 5 ans.

Autre mesure phare : les PME qui adhèrent à ce programme n’auront pas de « corporate tax » à payer pour une période de 8 ans.

Le gouvernement va créer 7 autres « SME Parks ». Il en existe 3 pour le moment. Le « one-stop-shop » est privilégié. Un entrepreneur n’aura pas à courir partout pour ses démarches administratives. Le nombre de permis requis pour monter son affaire sera réduit au minimum, et c’est la Small and Medium Enterprise Development Authority (SMEDA) qui s’assurera que ces permis soient livrés dans un délai minimum.

Vishnu Lutchmeenaraidoo veut faire de l’île Maurice une nation d’entrepreneurs et faire du secteur des PME la colonne vertébrale de l’économie du pays.

Jeunesse

Vishnu Lutchmeenaraidoo tend la main aux jeunes à travers ses nombreuses mesures. Il annonce une allocation de Rs 80 000 par an aux 3 000 gradués chômeurs pour financer un « crash course ».

Des facilités seront aussi accordées aux jeunes qui veulent créer leur propre entreprise. Vishnu Lutchmeenaraidoo annonce aussi une refonte du secteur tertiaire pour le rendre plus performant et plus transparent pour une meilleure formation académique des jeunes.

Les autres mesures phares :

  • L’allocation pour « couler la dalle » passe de Rs 65 000 à Rs 75 000 pour ceux touchant un salaire mensuel de moins de Rs 10 000. Ceux touchant un salaire mensuel de Rs 10 000 à Rs 15 000 bénéficieront d’une allocation de Rs 40 000.
  • Le gouvernement annonce aussi que l’allocation pour l’achat des matériaux de construction pour les familles touchant des revenus de Rs 10 000 par mois passent de Rs 55 000 à Rs 65 000.
  • Un Plan Marshall pour lutter contre la pauvreté. La collaboration du secteur privé est recherchée et les guidelines pour le CSR seront abolis.
  • Les acquéreurs d’une première résidence n’auront pas à payer les frais d’enregistrement si leurs maisons ne dépassent pas Rs 1,5 million.
  • Eau : Rs 20 milliards seront injectées pour remplacer les tuyaux défectueux.
  • Les sacs en plastique seront interdits à partir du 1er janvier 2016.
  • 3 000 chômeurs gradués dans le pays pourront suivre un « crash course » dont le coût ne dépasse pas Rs 80 000.
  • Les consommateurs bénéficieront de 6 m2 d’eau gratuitement.
  • Pour les parents dont leurs enfants suivent des cours au niveau tertiaire, ils peuvent dorénavant déduire Rs 135 000 de leurs impôts pour une période passant de 3 à 6 ans.
  • Un Police Complaint Bureau présidé par un ancien juge pour étudier les cas de brutalités policières.
  • La taxe de 10 sous sur les SMS annulée.
  • Le wifi qui est gratuit dans une quinzaine d’endroits sera étendu à 350.
  • 1 000 maisons seront construites pour les personnes dont les revenus ne dépassent pas Rs 10 000 par mois.
  • Pour un meilleur service de santé, 100 médecins seront recrutés tout comme 1 400 Medical Staff.
  • Les magasins seront tenus à afficher les prix de leurs articles de manière ostensible de même que la TVA.
  • Au niveau du Law and Order 600 policiers seront recrutés.
  • Pour la protection des enfants, le personnel sera augmenté de 50 %. Il y aura aussi 6 psychologues de plus. Les crèches seront améliorées.
  • Pour plus de transparence, le nom des bénéficiaires des terres de l’Etat seront inscrits dans un registre et publiés dans le Government Gazette.