Share this with your friends via:

Premier ministre: SAJ confirme qu’il va se retirer et que Pravind Jugnauth lui succédera

Teleplus 12 September, 2016 21:35

Sir Anerood Jugnauth répond pour la première fois aux questions sur les spéculations autour d’un éventuel départ comme Premier ministre.

Pravind Jugnauth Premier ministre ? «Pena lot choix», affirme sir Anerood Jugnauth

Répondant aux questions des journalistes en conférence de presse lundi après-midi 12 septembre au Bâtiment du Trésor, sir Anerood Jugnauth affirme que Pravind Jugnauth, leader du MSM, sera le prochain Premier ministre :

« Be normalman li pou bizin, pena lot choix ! »


Sir Anerood Jugnauth ne le dit pas directement, mais ses propos laissent planer un éventuel départ comme Premier ministre pour céder la place à son fils Pravind Jugnauth.

S’il n’a avancé aucune date sur un éventuel départ, sir Anerood Jugnauth affirme que « vous le saurez très prochainement », lorsqu’un journaliste lui a demandé s’il occupera le poste de Premier ministre jusqu’à la fin du mandat de son gouvernement.

À la question « comment se passera-t-il en prévision de votre départ ? », sir Anerood Jugnauth répond que « cela se passera comme dans toutes les démocraties », « comme cela se passe en Angleterre ».

« Nous avons une Constitution et elle est claire : pour devenir Premier ministre, vous devez diriger un parti qui est majoritaire [à l’Assemblée nationale]. “Be pou bizin aplik sa, pena lot choix ! »

À une autre question portant sur des propos tenus par certaines personnes qui disent que c’est le vice-Premier ministre Xavier-Luc Duval qui doit devenir Premier ministre, sir Anerood Jugnauth répond : « Le jour où le PMSD obtient la majorité à l’Assemblée nationale, c’est normal qu’il deviendra Premier ministre. »

Sir Anerood Jugnauth concède qu’il n’a qu’une divergence de vue avec Pravind Jugnauth. Et cette divergence, dit-il, porte sur le site où devrait être aménagée Heritage City.

Le Premier ministre, à une autre question, affirme que les élections législatives ne sont pas derrière la porte : « Autant que je sache, elles sont prévues en 2019 ».