Share this with your friends via:

Heritage City: Pravind Jugnauth perplexe

Teleplus 10 September, 2016 18:44

Le leader MSM Pravind Jugnauth se dit « étonné » qu’un communiqué faisant état vendredi 9 septembre des délibérations du Conseil des ministres évoque la relance du projet Heritage City.

Heritage City: Pravind Jugnauth perplexe


Pravind Jugnauth affirme que la décision de « faire revivre » ce projet n’a pas été prise vendredi 9 septembre lors de la réunion du Conseil des ministres.

« Je n’étais pas au courant qu’il y avait un “issue”. J’ai appris qu’il y avait un communiqué du Conseil des ministres comme c’est toujours le cas. Par la suite, j’ai appris qu’il y avait un second communiqué faisant mention d’une décision du Conseil des ministres pour faire revivre le projet Heritage City.

« Je dois franchement dire mon étonnement, car ce second communiqué n’est pas correct. Évidemment, je ne peux pas divulguer ce qu’il se passe au Conseil des ministres. Mais je peux confirmer que la décision pour faire revivre ce projet n’a pas été prise », affirme Pravind Jugnauth aux journalistes, qui l’interrogeaient à l’issue du bureau politique MSM au Sun Trust à la mi-journée samedi 10 septembre.

Pravind Jugnauth rappelle que le projet Heritage City a été abandonné par le gouvernement et que « la décision que nous avons prise tient toujours bon ».

« Lor sa kominike la mo bizin exprim mo étonnement ki manyer inn mett enn zafer koumsa dan kominike alor ki sa desizion la pann pran », affirme Pravind Jugnauth.

Le leader du MSM, aussi ministre des Finances, dit ne pas comprendre comment le second communiqué du Conseil des ministres fasse état de la relance du projet Heritage City : « Je dois “find out” d’où vient le problème. »

Pravind Jugnauth affirme que ce sujet a été abordé lors de la réunion du bureau politique du MSM.

À une question lui demandant les réactions de son conseiller Gérard Sanspeur et du ministre de la Bonne gouvernance Roshi Bhadain après le communiqué du Conseil des ministres faisant état de la relance du projet Heritage City, Pravind Jugnauth affirme qu’il faut leur poser la question : « Je ne peux pas répondre à leur place. »

Interrogé sur l’affaire Trilochun, Pravind Jugnauth affirme qu’il a déjà répondu aux allégations faites par l’ancien représentant légal de l’Information and Communication Technologies Authority (Icta).