Share this with your friends via:

Virulente sortie de Pravind Jugnauth contre Kailash Trilochun

Teleplus 09 September, 2016 22:05

Vingt-quatre heures après que l’avocat Kailash Trilochun s’en est pris au Premier ministre sir Anerood Jugnauth et à certains membres du gouvernement, la riposte est venue du ministre des Finances et leader du MSM.

Virulente sortie de Pravind Jugnauth contre Kailash Trilochun


Prenant la parole vendredi soir 9 septembre en congrès MSM à Bel-Air, Pravind Jugnauth a fait une virulente sortie contre l’ancien représentant légal de l’Information and Communication Technologies Authority (Icta) qu’il accuse « de dire des faussetés ».

« Kan linn vini li kouma dir enn Rottweiler kinn vini », a lancé Pravind Jugnauth.

Réunion

Au cœur de la polémique autour des honoraires de Rs 19 millions qu’ils perçus auprès de l’Icta dans un procès en réclamation de plus de Rs 1,1 milliard intenté par Emtel à l’Icta, à Mauritius Telecom, à Cellplus et au ministère des TIC, Kailash Trilochun est sorti de son mutisme jeudi 8 septembre, quelques heures après son arrivée à l'île Maurice. Il a déclaré aux journalistes qui l’interrogeaient, que sir Anerood Jugnauth était au courant de ces faits. Il affirme qu'une réunion de haute instance s’est tenue le 6 avril en présence du Premier ministre.

Kailash Trilochun s’en est aussi pris au leader MSM Pravind Jugnauth. Il a déclaré aux journalistes que Pravind Jugnauth était présent à cette réunion « alors qu’il n’était même pas ministre ».

Lui donnant la réplique vendredi soir 9 septembre à Bel-Air, Pravind Jugnauth affirme « pa avek twa mo bizin pran permission ». Tout en disant qu’il était bien présent à cette reunion, Pravind Jugnauth affirme que Kailash Trilochun ne dit pas la vérité.

« Oui mo ti dan reunion la. Mo Premye minis ti invite mwa dan reunion la. Pa avek twa mo bizin pran permission. Kot to problem ? Li pe koz bann faussetés. Premye minis ti dir li surpri li [Kailash Trilochun] pe reklam otan "fees". Premye minis ti dir li al tom dakor lor enn "fees" ki rezonab. Li vinn koz bann faussetés », affirme le leader MSM.

Pour Pravind Jugnauth, ce ne sont pas les honoraires de Kailash Trilochun « ki issue la ».

« La police mène une enquête sur les allégations contre lui, selon lesquelles il aurait donné des instructions [pour agresser Bhanoodutt Beeharee, chairman de l’Icta, ndrl]. Se sa ki issue la ! » a lancé Pravind Jugnauth.