Share this with your friends via:

Sir Anerood Jugnauth : «L’électorat a condamné la trahison de Paul Bérenger et l’accord sous-marin entre le PTr et le MMM»

Teleplus 15 June, 2015 15:49

Le Premier ministre sir Anerood Jugnauth, en conférence de presse à 13 heures lundi 15 juin au bâtiment du Trésor à Port-Louis, se dit « heureux » de la victoire de l’alliance Lepep aux élections municipales.

Sir Anerood Jugnauth : «L’électorat a condamné la trahison de Paul Bérenger et l’accord sous-marin entre le PTr et le MMM»« Un double merci aux électeurs qui nous ont refait confiance. En l’espace de six mois, c’est une double victoire, c’est un double mandat. C’est un signe clair et net que les citadins nous font confiance pour le travail que nous entreprenons », affirme sir Anerood Jugnauth. Pour le Premier ministre sir Anerood Jugnauth, « ce résultat démontre que la population, dans sa grande majorité, a condamné une nouvelle fois la trahison de Paul Bérenger et a condamné cette alliance sous-marin qu’il y avait entre le PTr et le MMM pour les élections municipales », souligne sir Anerood Jugnauth. « Je n’étais pas convaincu que nous allions remporter les cinq villes. Nous étions inquiets à Port-Louis et à Beau-Bassin-Rose-Hill. Aujourd’hui je réalise que j’avais tort », ajoute le Premier ministre. Sir Anerood Jugnauth affirme que ces élections étaient très importantes pour lui : « Si les résultats avaient prouvé le contraire, cela aurait été un mauvais signal. Pour moi personnellement, cela aurait été un grand découragement et peut-être cela m’aurait fait penser si je devrais continuer ou aller ; si cela valait la peine si je devrais continuer à servir le pays. Je suis heureux que le contraire se soit produit. Je suis encouragé et je poursuivrai mon travail avec plus de détermination. Nous accomplirons tous les engagements que nous avons pris ». Sir Anerood Jugnauth déclare de nouveau que son objectif est d’apporter un second miracle économique ; assurant que le gouvernement trouvera une solution pour les marchands ambulants. Interrogé sur les « révélations » de Dawood Rawat sur les financements politiques, sir Anerood Jugnauth affirme qu’il a toujours eu de bonnes relations avec le grand patron de BAI. « Quand j’étais leader du MSM, avant que je ne devienne président de la République, je n’ai jamais approché Dawood Rawat pour obtenir une quelconque contribution pour les élections. C’est lui volontairement qui est venu vers moi pour des contributions variant entre Rs 150 000 et Rs 250 000. Jamais les contributions n’ont dépassé Rs 250 000 », affirme sir Anerood Jugnauth.