Share this with your friends via:

Enfants séquestrés à Mont-Roches : Ils sont libérés après 14 ans

Teleplus 03 April, 2015 00:34

C’est une histoire qui a choqué toute l’ile Maurice. Mercredi dernier, deux jeunes hommes, Kevin, 27 ans, et Yevin, 20 ans, ont été libéré de 14 ans de séquestration.

Enfants séquestrés à Mont-Roches : Ils sont libérés après 14 ansIls auraient été tenu captifs par leurs parents, Satiaven et Batmavadee Teeroovengadum. Ces derniers ont été arrêtés et ont comparu devant la cour de Rose-Hill hier matin. Ils sont provisoirement accusés de séquestration. La police, ayant objecté à leurs remises en liberté, ils sont toujours en détention. Les deux frères ont quant à eux été admis à la salle D1 de l’hôpital psychiatrique de Beau-Bassin. Ils ont pris leur premier bain depuis des mois, si ce n’est depuis quelques années. C’est le personnel de l’hôpital Brown-Séquard qui s’est chargé de les prendre en main. Douche, leur couper les ongles et les cheveux. Des vêtements parfumés. Tout pour leur donner un nouvel espoir. Si le frère aîné se confie, et regrette que son père ait été arrêté, le benjamin, lui, handicapé moteur, reste endormi sur son lit d’hôpital. Kevin, 27 ans, confie au personnel hospitalier et aux policiers qu’il est triste pour son père, fonctionnaire à l’état civil. Triste qu’il a été arrêté. Le jeune homme, dans un langage peu audible, soutient que son père n’a rien à faire avec cette affaire. On comprend qu’il est sous l’emprise de sa femme, elle-même « malade », selon nos recoupements. La police alertée par une voisine La maison du couple Teeroovengadum a donné lieu à de nombreuses interrogations depuis plusieurs mois. Odeur nauséabonde, cris suspects et bâtiment mal entretenu. Un cocktail qui laisse penser à une allure mystérieuse. Autant de raisons qui ont poussé Jocelyne à alerter la police : « En tant que voisine, j’ai trouvé bizarre que les fenêtres étaient toujours fermées. Je me suis demandé comment une famille peut vivre dans une telle obscurité. De plus, j’entendais des bruits bizarres. « Je n’ai pas prêté attention jusqu’au jour où j’ai aperçu un garçon qui se grattait la tête. Il cherchait à boire et à manger. J’ai vu la maman quelques fois, mais pas le papa. Je me suis dit que la mère avait des problèmes, car elle semblait bizarre elle aussi. C’est l’odeur pestilentielle qui émanait de la maison qui nous a interpellés », explique Jocelyne sur Radio Plus. Mercredi 1er avril à la mi-journée des officiers de police ont fait une descente au domicile des Teeroovengadum à Mont-Roches. Le père de famille Satiaven a fait de la résistance dans un premier temps. Les enquêteurs ont insisté pour avoir accès à l’intérieur et ont dû forcer la porte d’entrée. La découverte est surprenante. Chiens, chats et excréments d’animaux. Ils ont trouvé un homme de 20 ans dans une pièce. Il était ligoté à un lit et le matelas était dans un état déplorable. Yevin, ne pouvant pas marcher, un policier a dû le tenir dans ses bras pour le faire sortir et le transporter dans un fourgon de la police. Dans autre pièce se trouvait son frère Kevin, 27 ans. Assis dans un coin poussiéreux, il avait l’air traumatisé.