Share this with your friends via:

Décès d’Iqbal Toofanny : la défense insiste pour que le « témoin clé » identifie les policiers de face

Teleplus 26 March, 2015 20:29

Les cinq policiers, accusés à titre provisoire d’assassinat dans l’affaire Iqbal Toofanny, sont retournés aux casernes centrales jeudi après-midi 26 mars. Mais l’exercice de parade d’identification qui devait avoir lieu a été annulé.

Décès d’Iqbal Toofanny : la défense insiste pour que le « témoin clé » identifie les policiers de faceCes cinq policiers, affectés à la police criminelle [CID] de Rivière-Noire, devraient être confrontés au « Star Witness » Maurice Perrine. Celui-ci allègue avoir vu des policiers frapper Iqbal Toofanny, qui est décédé lundi 2 mars à l’hôpital Victoria alors qu’ils étaient sous garde policière. Les avocats de la défense ont objecté à cet exercice d’identification, car ils ne sont pas d’accord que le témoin identifie les policiers à travers une vitre. Ils ont insisté pour que Maurice Perrine les identifie de face. Les cinq policiers sont toujours en détention préventive. Ils sont accusés à titre provisoire d’assassinat après avoir été dans un premier temps inculpés de « torture ».